Cette version de navigateur n'est pas supportée. Veuillez utiliser au minimum Internet Explorer 10 ou la dernière version de Chrome, Firefox ou Safari.

L’aventure de la Route du cœur: de Laupen à Huttwil sur un e-bike FLYER.

Route du coeur Langnau i.E. - Berthoud

Gina, notre cheffe de projet FLYER Découverte, a parcouru la Route du cœur durant ses vacances de printemps. Elle et ses deux acolytes ont démarré à Lausanne. Deux jours plus tard, elles étaient à Laupen.

Deux étapes terminées: il en reste quatre. De Rosshäusern, Gina, sa mère Beatrice et sa meilleure amie Janine se dirigent vers Thoune et retrouvent rapidement la Route du cœur.

3e journée: de Laupen à Thoune par des chemins secrets.

Pour les 64 kilomètres et 1100 mètres de dénivelé du 3e jour, Dominique, ami de Gina, rejoint les trois sportives. «Dominik a tout simplement loué un e-bike FLYER à la station Rent a Bike de Laupen, qu’il a rendu à la fin de l’étape à Thoune», explique Gina. La Route du cœur conduit le groupe à travers le fameux Scherligraben aux paysages enchanteurs – on a l’impression que les elfes habitent ici et que les lutins y jouent à la pétanque.

L’environnement sauvage du Längenberg est superbe et fait décompresser. Les cyclistes ont d’abord vue sur le Jura, puis sur les Alpes et enfin sur le lac de Thoune aux eaux bleu foncé. Le restaurant Bütschelegg attend le groupe. Cyclistes et vélos y reprennent des forces. «Nous avons rechargé nos batteries: celles de nos vélos et les nôtres, grâce à de délicieux röstis», raconte Gina. Au terme d’une superbe descente, Gina, Janine, Beatrice et Dominik arrivent dans la vallée de la Gürbe. Thoune, l’objectif du jour, n’est plus loin.

4e journée: de Thoune à Langnau, au cœur de l’Emmental.

Après une nouvelle nuit passée dans un hébergement airbnb, Gina, Janine et Beatrice se mettent en route pour l’Emmental. Katrin rejoint le trio qu’elle accompagnera jusqu’au bout de l’aventure. Collaboratrice de FLYER depuis plusieurs années, Katrin a elle aussi son propre e-bike. La quatrième étape peut faire peur: affichant 72 kilomètres et plus de 1400 mètres de dénivelé, c’est l’étape qui semble la plus ardue. «En plus, nous avions des billets pour le spectacle Divertimento à Berne, le soir même. Nous n’étions pas sûres d’arriver dans les temps», raconte Gina.

«La quatrième étape fut difficile, avec des températures très fraîches pour un mois de mai. Mais là aussi, nous avons été récompensées par de fantastiques points de vue sur le lac de Thoune et par quelques descentes rapides. La route passe également devant de très nombreuses belles fermes de l’Emmental», se souvient Gina avec enthousiasme. Et le temps a largement suffi pour la soirée à Berne.

5e et 6e journées: de Langnau à Huttwil, en passant par l’Emmental.

Le 5e jour, Gina, Janine, Beatrice et Katrin évoluent parmi les collines de l’Emmental et admirent au passage des fermes traditionnelles. Elles arrivent à Berthoud, au bout de 45 kilomètres et quasiment 900 mètres de dénivelé. Katrin, qui habite à Berthoud, leur fait visiter la ville le soir et les héberge pour la nuit.

Le lendemain, Katrin prépare un super petit-déjeuner, qui est le bienvenu pour affronter cette ultime étape. Pour la dernière fois, les quatre cyclistes font leurs bagages et se mettent en route. «Nous avons fait un premier arrêt à Affoltern. Nous avons rendu visite à Hanspeter, un collègue de travail, dans sa ferme. Nous avons visité l’exploitation et pris une petite collation».

De retour en selle, Gina, Janine, Beatrice et Katrin constatent que la Route du cœur croise le Grand Tour of Switzerland et font quelques photos souvenir au point de vue d’Affoltern. L’arrivée n’est plus très loin. Après un total de 380 kilomètres, les cyclistes ravies finissent par atteindre Huttwil. Janine restitue son e-bike à la station de location FLYER. Épuisées, heureuses et la tête remplie de souvenirs, Gina, Janine, Beatrice et Katrin prennent le train à Huttwil pour rentrer chez elles.