Histoire des e-bikes FLYER

À l’origine: le «buffle rouge» (1993)

Philippe Kohlbrenner a assemblé lui-même ce premier FLYER. Il habitait dans l’Emmental, sur la Lueg, et travaillait dans la vallée, pour une entreprise de technique énergétique. D’après la légende, sa femme était si bonne cuisinière qu’il tenait à rentrer manger à la maison le midi et devait donc grimper la côte. Mais un jour, ces 300 mètres de dénivelé lui semblèrent trop ardus. D’où l’idée de motoriser son vélo. Il l’équipa donc d’un moteur d’essuie-glace de camion et d’une batterie de voiture. Il installa un ampèremètre pour contrôler la puissance du moteur. Un simple interrupteur à bascule placé sur le guidon faisait démarrer le deux-roues. La peinture rouge du cadre de ce premier e-bike FLYER et la position aérodynamique du guidon ont valu à ce vélo le nom de «buffle rouge».

 

le buffle rouge (1993)
Le «buffle rouge»

L’e-bike FLYER est né en plusieurs étapes d’un besoin de mobilité. En 1993, le prototype d’un vélo à assistance électrique, le «buffle rouge», fait ses premiers tours de roue. Un premier produit est alors fabriqué en petite série de 1995 à 1999 par la société BKTech AG: le FLYER Classic.

 

FLYER Classic 1995
FLYER Classic

Anciens modèles d’e-bike FLYER

FLYER Série F, année modèle 2000 - 2003

Ce modèle est suivi par l’innovant FLYER Série F - le premier FLYER tout suspendu, au design sportif et à la technique innovante.

FLYER Série F, année modèle 2000 - 2003
FLYER Série F

FLYER Série L, année modèle 2010 - 2013

Polyvalente et dynamique, la Série L au tube supérieur abaissé jouait la carte de l’élégance et de la sportivité. La Série L se déclinait dans les couleurs standard argent et blanc perlé ou dans votre couleur RAL préférée. Selon l’utilisation prévue, elle pouvait s’enrichir de différents composants et accessoires.

FLYER Série L, année modèle 2010 - 2013
FLYER Série L

FLYER Série X, année modèle 2010 - 2013

Ce premier e-bike FLYER tout suspendu fut à l’époque le modèle le plus sportif et le plus confortable de toutes les séries FLYER. Il est devenu une nouvelle référence en matière de confort de conduite, même sur terrain accidenté. Il a marqué l’histoire des vélos à assistance électrique. Le concept de cadre tout suspendu en argent, noir et blanc avec triangle arrière à 4 articulations et suspension au bon répondant nivelait quasiment toutes les irrégularités du parcours.

FLYER Série X, année modèle 2010 - 2013
FLYER Série X

FLYER i:SY, année modèle 2010 - 2013

Doté d’un cadre à la géométrie particulière et de roues 20" avec pneu ballon, ce vélo compact i:SY était très agréable et confortable. Même si ses dimensions étaient extrêmement compactes et son seuil d’enjambement bas. Les modèles i:SY étaient proposés dans les coloris alu brossé, blanc, noir et rouge. Selon l’utilisation prévue, ils pouvaient s’enrichir de différents composants et accessoires, p. ex. d’un guidon pivotant «Speedlifter Twist».

FLYER i:SY, année modèle 2010 - 2013
FLYER i:SY

FLYER Série S, année modèle 2010 - 2013

La Série S avait été conçue pour une utilisation tout-terrain modérée, le plaisir des ascensions, des sorties prolongées et la mobilité urbaine en toute décontraction. Elle était chaussée de pneus 26'' ou 28'', au choix. Les modèles haut de gamme de la Série S pouvaient se commander avec un moteur 350 W.

FLYER Série S, année modèle 2010 - 2013
FLYER Série S

FLYER Série K, année modèle 2010 - 2013

La Série K au cadre carbone de pointe était dotée de roues 28''. Elle était proposée en trois tailles et deux formes de cadre (bas et cruiser). Selon l’utilisation prévue, elle pouvait s’enrichir de différents composants et accessoires.

FLYER Série K, année modèle 2010 - 2013
FLYER Série K

FLYER Tandem, année modèle 2010 - 2018

Composants techniques requérant peu d’entretien et ergonomie de haut niveau se sont associés, pour un plaisir de rouler incomparable. Pour profiter d’une balade à deux. Pour retrouver l’esprit d'équipe et partir en duo par monts et par vaux avec le tandem FLYER, le démultiplicateur de bons moments et de découvertes.

FLYER Tandem, année modèle 2010 - 2018
FLYER Tandem

FLYER Cargo, année modèle 2011 - 2013

Le véhicule compact urbain aux nombreuses possibilités de chargement (160 kg de poids total admissible). Dimensionné pour pouvoir supporter de lourdes charges, le cadre permettait les gros ravitaillements au marché et les balades dominicales avec le panier du pique-nique pour toute la famille. Les artisans pouvaient même utiliser ce vélo comme véhicule de service.

FLYER Cargo, année modèle 2011 - 2013
FLYER Cargo

FLYER Série R, année modèle 2011 - 2013

La Série R visait la sportivité et la position assise était encore plus sportive que sur la Série S. Récompensée par l’Eurobike Award, la Série R pouvait atteindre les 350 W de puissance. Elle se déclinait en noir et en blanc. Sur les modèles Deluxe, la plage des cadences de pédalage avait été élargie grâce au capteur de vitesse.

FLYER Série R, année modèle 2011 - 2013
FLYER Série R

FLYER Vollblut, année modèle 2013 - 2014

À son époque, le Vollblut était LE «Power FLYER», avec un moteur de 250 W ou 500 W. Ce vélo avec moteur moyeu et roues 28'' existait aussi en édition spéciale avec roues de 27,5'' et une assistance au pédalage jusqu’à 25 ou 45 km/h. Selon l’utilisation prévue, il pouvait s’enrichir de différents composants et accessoires.

FLYER Vollblut, année modèle 2013 - 2014
FLYER Vollblut

FLYER Série RS, année modèle 2014 - 2017

La série RS de FLYER proposait des e-bikes sportifs et robustes pour le quotidien. Elle plaisait aux randonneurs, aux amateurs de balades tranquilles, aux pendulaires et aux fans de vélo aimant le sport, le confort et le design. Cette série avait été développée à l’intention des cyclistes prêts à aucun compromis qui étaient à la recherche d’un e-bike rapide, résistant, fiable et d’une grande autonomie pour un usage quotidien.

FLYER Série RS, année modèle 2014 - 2017
FLYER Série RS

FLYER Série B, année modèle 2014 - 2017

La grande stabilité de la Série B de FLYER et son cadre bas procuraient un sentiment unique de sécurité. Intégrée au porte-bagages, la batterie était quasiment invisible. Campagne ou ville: la Série B de FLYER appréciait tout autant ces deux environnements.

FLYER Série B, année modèle 2014 - 2017
FLYER Série B

FLYER Goroc, année modèle 2015 - 2016

Le Goroc était proposé en version 250 ou 350 watts, en noir ou en blanc. Cet athlète se démarquait par des soudures polies sur le cadre, des freins à disque et des composants de dérailleur SLX ou XT de Shimano. Les suspensions 100 ou 120 mm lissaient les irrégularités du terrain.

FLYER Goroc, année modèle 2015 - 2016
FLYER Goroc, année modèle 2015 - 2016

FLYER Série TS, année modèle 2015 - 2017

Le FLYER Série TS était le compagnon élégant et stylé des pendulaires urbains. Cet e-bike avait été développé pour un public qui souhaitait se déplacer d’un point A à un point B avec style et dynamisme. Sa ligne, qui alliait grâce et élégance, était la promesse d’un art de vivre moderne, unique en son genre.

FLYER Série TS, année modèle 2015 - 2017
FLYER Série TS

FLYER Flogo, année modèle 2015 - 2018

Design récompensé, grand agrément de conduite, style personnel et agilité: le Flogo était parfait en agglomération. Cet e-bike taille unique, avec ses roues sportives de 20 pouces, pouvait être utilisé par tous les cyclistes mesurant entre 150 et 190 cm. Il a été remplacé par l’Upstreet1.

FLYER Flogo, année modèle 2015 - 2018
FLYER Flogo

FLYER Série U, année modèle 2017 - 2018

Technologie, puissance, sobriété du design et stabilité démarquaient la Série U de FLYER. En option, la Série U pouvait être équipée de la FLYER Intelligent Technology (FIT), d’un moteur 2 vitesses et d’une assistance au pédalage jusqu’à 25 ou 45 km/h.

FLYER Série U, année modèle 2017 - 2018
FLYER Série U

FLYER Série C, année modèle 2003 - 2019

En 2003, Biketec AG, ex-BKTech, lance le FLYER Série C, le premier vélo électrique européen à utiliser la technologie lithium-ion. Le poids du vélo baisse sensiblement et l’autonomie s’accroît. Le seuil d’enjambement bas, la technique robuste et fiable ainsi que la convivialité d’utilisation témoignent de l’attention portée aux besoins du client. Jusque fin 2018, la Série C a permis à un large public, et notamment aux séniors, de se déplacer à vélo. Elle a été remplacée par le Gotour4.

FLYER Série C, année modèle 2003 - 2019
FLYER Série C

FLYER Série T, année modèle 2006 - 2019

La Série T combinait grande autonomie, sécurité, stabilité et position très agréable car ergonomique. Le cadre classique très soigné séduisait par son élégance intemporelle et ses roues de 28 pouces. Elle a été remplacée par le Gotour5.

FLYER Série T, année modèle 2006 - 2019
FLYER Série T

FLYER Uproc6, année modèle 2015 - 2019

Les développeurs FLYER s’étaient appliqués à optimiser la rigidité du cadre et la performance du train roulant de cet enduro de 160 mm de débattement. Ils ont signé un e-Mountainbike fluide, équilibré et dynamique qui offrait un maximum de flow – que ce soit dans les raidillons ou les descentes empierrées. Notre gamme actuelle d’e-Mountainbikes.

FLYER Uproc6, année modèle 2015 - 2019
FLYER Uproc6

FLYER Série TX, année modèle 2016 - 2019

Polyvalence, fonctionnalité et confort: ce premier e-bike de randonnée à suspension intégrale a remporté plusieurs prix et tests. La Série TX était proposée avec assistance au pédalage jusqu’à 25 ou 45 km/h et, pour l’année modèle 2019, avec ABS. Les modèles Goroc sont ses successeurs directs.

FLYER Série TX, année modèle 2016 - 2019
FLYER Série TX

FLYER Pluto, année modèle 2016 - 2019

Le vélo pliant robuste à emporter. Pneus de 20 pouces et cadre taille unique pour les personnes mesurant entre 150 et 190 centimètres. Quand l’espace était compté, Pluto disposait d’un atout de taille. Il a été remplacé par l’Upstreet2.

FLYER Pluto, année modèle 2016 - 2019
FLYER Pluto

Aujourd’hui, les e-bikes font partie intégrante des solutions de mobilité individuelle. Au sein de ses quatre segments Tour, Urban, Crossover et Mountain, FLYER propose des e-bikes premium adaptés aux diverses attentes. Consultez notre gamme actuelle