Cette version de navigateur n'est pas supportée. Veuillez utiliser au minimum Internet Explorer 10 ou la dernière version de Chrome, Firefox ou Safari.

Comment donner le goût du vélo à votre partenaire.

Vous aimez pédaler et vous aimeriez que votre partenaire vous accompagne durant vos sorties à vélo? Voici quelques conseils.

Si pédaler à deux est bien agréable, ce n’est pas toujours facile. On n’a pas la même endurance ni la même force l’un l’autre, ni la même technique. Les sorties dans la bonne humeur peuvent vite tourner au vinaigre. Voici comment donner à votre partenaire l’envie de vous accompagner durablement.

Choisir un e-bike approprié.

Pédaler sur un e-bike moderne plutôt que sur un biclou rouillé, c’est bien plus agréable. En plus, il faut disposer d’un certain confort en selle, pouvoir changer facilement de vitesses et se sentir bien sur le vélo. Le choix de la bonne monture est essentiel pour ne pas dégoûter prématurément le nouveau fan de vélo.

Faire preuve de compréhension.

Vous pourriez passer toute votre journée en selle, mais votre partenaire commence tout juste à apprivoiser son vélo? Faites preuve de compréhension si, aujourd’hui, il n’a pas envie de sortir pédaler ou s’il n’a pas des jambes aussi bonnes que les vôtres. On n’est pas toujours dans son assiette et il ne faut pas se formaliser de ce manque d’enthousiasme.

Le plaisir et non la compétition.

Pensez qu’il est avant tout question de faire quelque chose à deux et de montrer à sa partenaire quelque chose de nouveau. Personne n’aime se retrouver à court d’oxygène, à force de vouloir rivaliser avec un partenaire mieux entraîné. Sinon le goût du vélo risque de retomber comme un soufflé.

Utiliser les différents niveaux d’assistance.

Utilisez les différents niveaux d’assistance lors de vos sorties. Côté vélo, vous êtes bien plus en forme que votre partenaire? Alors roulez en mode Eco, tandis que votre partenaire utilise un niveau d’assistance plus élevé.

Faire des pauses.

Soyez réaliste dans les parcours choisis pour ne pas surmener votre partenaire et prévoyez des pauses. Un petit arrêt et un en-cas peuvent sauver une sortie et détendre l’atmosphère après une montée éprouvante.

Parler.

La communication est essentielle. Demandez si le rythme est bon ou dites à votre partenaire quand vous souhaitez faire une pause. Parler est utile, comme toujours.

Partir seul de temps en temps.

Il ne faut pas vouloir tout faire à deux. Parfois, c’est bien de sortir seul, à son propre rythme. Et on appréciera d’autant plus la prochaine sortie à deux.